Les Présomptions - saison 2 

 > Le printemps du machiniste 

1/11

 

 

 

 

 

Dans l’univers aseptisé d’un aéroport international, des instants de vie se succèdent.

 

Trois amis font la queue pour passer le portique de sécurité lorsque l’un d’entre remarque que l’agent de sécurité se trouve être une femme. Au duty-free, un couple questionne préférences olfactives, libido et stéréotypes de genre. Enfin sur la passerelle d’embarquement, quatre jeunes femmes jouent à occuper autrement leur place sous les regards étonnés de leurs compagnons et de la foule. L’équipe du printemps du machiniste retrouve les personnages de la saison 1, dix ans plus tard. Cette fois, Guillaume Poix a imaginé un texte sur-mesure pour le collectif. En mettant en scène des pantins à différentes échelles dans une scénographie qui accompagne le spectateur jusqu’au décollage, Louis Sergejev s’approprie le plateau, voire tout le théâtre ! La musique, empreinte d’un exotisme détourné, redessine l’espace par la multiplication des sources sonores. Comme dans Les Présomptions Saison 1, Le printemps du machiniste a recours à la marionnette pour mettre à distance le quotidien et faire ressortir les rendez-vous manqués dans nos échanges, notamment dans les relations entre hommes et femmes.

 

mise en scène et scénographie Louis Sergejev texte Guillaume Poix interprétation et manipulation Dorine Dussautoir et Noé Mercier avec la participation de Marie-Do Fréval machinerie et régie plateau Guillemine Burin des Roziers et Gala Ognibene (en alternance) costumes, finition des marionnettes Augustin Rolland construction des marionnettes Amélie Madeline construction décors et lumières Christophe Lenoir, Gala Ognibene, Etienne Goussard et Maël Lefrançois avec la contribution du théâtre Eurydice ESAT

// création au Festival mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières en septembre 2021