Histoires sans gloire et pratiquement sans péril 

 pour 4 voix sur pente raide 

 > Collectif moitié moitié moitié 

1/9

 

 

 

 

 

Avez-vous déjà passé une nuit seul en altitude ?

Est-il prudent d’entonner une polyphonie corse par une nuit d’orage ?

Pourquoi fait-il subitement moins 15°C dans la cuisine du chalet ?

Un berger sans moutons cesse-t-il d’être un berger ? 

Est-il civique de se masquer, de s’armer d’une cloche et de pourchasser les jeunes filles à la fonte des neiges ? 

Quelles seraient les implications politiques, morales et ontologiques d’une preuve scientifique et irrévocable de l’existence d’Heidi ?

Sont-ce les esprits de la nature qui poussent les hommes à chanter en altitude ou est-ce la pression qui agit sur les cordes vocales ? 

Peut-on parler de ce que cachent les moutons sous leur toison ? 

Quatre choristes suspendus à une paroi, c’est un quatuor à cordes ?

Histoires sans gloire et pratiquement sans péril pour 4 voix sur pente raide est le premier projet du Collectif moitié moitié moitié. Une pièce qui s’écrit à partir de matériaux puisés dans l'imaginaire de la montagne et de la pratique du chant à quatre voix. Un spectacle qui parle de la solitude, des peurs et de la mort. Mais avec des moutons, aussi.

 

photos © Sébastien Monachon

conception, mise en scène, jeu Cécile Goussard, Adrien Mani, Matteo Prandi, Marie Ripoll regard externe et oreille interne François Renou lumière Guillaume Gex costumes Augustin Rolland administration Olivier Blätler

// création au TLH (Sierre) en janvier 2018